Site Overlay

Définition MX

RenacimientoLa Renaissance est un mouvement culturel, scientifique et artistique qui s’est développé aux 15e et 15e siècles en Europe, à l’origine en Italie.

Le concept de Renaissance fait référence à la renaissance des textes classiques de la culture hellénistique. Les travaux d’Archimède, d’Euclide, d’Aristarque et d’autres scientifiques et penseurs ont été rassemblés par les Arabes et traduits en latin, puis dans les langues vernaculaires. De cette manière, l’héritage de l’Antiquité, qui avait été ignoré pendant le Moyen Âge, a été récupéré. Intellectuels, créateurs et scientifiques reprennent les préoccupations du monde antique et les appliquent à leur contexte historique.

Le XVe siècle est une période de changement dans tous les sens du terme. Il existe un nouveau continent, l’Amérique, qui apporte des progrès dans divers domaines : navigation, géographie, ethnographie, commerce, instruments techniques, etc. On peut dire que la Renaissance a apporté une nouvelle atmosphère intellectuelle, notamment parce que l’homme est devenu l’axe de l’humanité, remplaçant Dieu, le principe fondamental du Moyen Âge.

Dans le nouvel esprit de la Renaissance, des humanistes ont émergé, des intellectuels qui s’intéressaient à l’homme sous différents points de vue. Tout ce qui touche à l’être humain intéresse les humanistes de la Renaissance : la morale, la société, l’urbanisme, l’art, la médecine…

L’un des plus grands apports de cette période est la nouvelle vision du monde fournie par Copernic. Cet astronome a introduit une idée révolutionnaire : la Terre tourne sur elle-même et autour du Soleil, faisant de cette planète le nouveau centre de l’Univers. Le passage du géocentrisme à l’héliocentrisme a signifié bien plus qu’un simple changement du paradigme astronomique ; il a signifié une transformation de la connaissance en général. L’idée du monde change dans un sens global, d’où la révolution copernicienne.

L’homme de la Renaissance s’intéresse à la science, contrairement au Moyen Âge, où la théologie est le savoir premier. Au cours des XVe et XVe siècles, les premiers pas ont été faits vers une nouvelle ère, l’âge moderne.

Si l’on devait citer une figure marquante de cette période, ce serait sans doute Léonard de Vinci. Il était un homme aux multiples facettes : artiste, inventeur et écrivain, un homme qui symbolisait le véritable esprit de la Renaissance.

Définition suivante >>>

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.